Micro-Organismes Parasitaires

BAIN IONIQUE DÉTOXIFIANT SPA CANADA

Un parasite est un petit organisme vivant qui dépend et tire profit d’un autre organisme vivant considéré comme l’hôte. Certains parasites coopèrent avec l’organisme qu’ils envahissent, ce qui établit un échange de bons services, comme pour les probiotiques. Sinon, il peut s’agir d’une coévolution agressive désavantageuse pour l’hôte. Les buts ultimes de ces parasites compétitifs sont la survie et la reproduction. Certains experts estiment que plus de 80 % de la population humaine souffre de divers problèmes liés à une trop forte présence de micro-organismes pathogènes nuisibles. Ceux-ci se nourrissent alors au détriment de l’hôte qui perd les bienfaits de ses nutriments, le laissant affaibli, carencé et meurtri. Inconsciemment, il vient un moment critique où le corps est dysfonctionnel ou mis en danger par une population parasitaire néfaste trop importante. La liste des bienfaits à l’usage du ZAPPER est longe; je vous invite à approfondir vos propres recherches sur le WEB à ce sujet.

De plus, avec une alimentation surchargée en sucres, l’organisme accumule beaucoup de mucus un peu partout dans lequel les bactéries et les parasites trouvent un terreau fertile pour se nourrir et se multiplier. Le surpoids occasionné par les gras est aussi un milieu favorable à leur développement.

Les ennemis du corps physique :

  1. Les principaux parasites pathogènes hostiles : vers, protozoaires, levures, champignons (candida), salmonelles et virus pathogènes.

  2. Les polluants : chimiques, physiques, électromagnétiques ou vibratoires (émotions, pensées, etc.). Les polluants sont souvent la cause des invasions parasitaires.

  3. L’acidité métabolique : stress acidifiant et radicaux libres. Les parasites agressifs adorent évoluer dans un milieu ambiant acide.

  4. Les carences : mauvaise flore intestinale (microbiote appauvri), alimentation malsaine, défenses immunitaires affaiblies, manque d’oxygène et déshydratation.

Essentiellement, par une mauvaise digestion des aliments carnés dans l’estomac, certains parasites survivent, migrent vers les intestins et y prolifèrent avant de progresser vers le reste du corps. Certains symptômes possiblement associés à une invasion parasitaire intestinale sont : les diarrhées, les ballonnements, les douleurs abdominales, les flatulences, les vomissements, les troubles du sommeil et les insatiables fringales sucrées. Cette initiale infestation épuise le système immunitaire et le corps tout entier.

Certains produits naturels sont potentiellement efficaces pour lutter contre une multitude de parasites hostiles logés dans les intestins. On y retrouve l’extrait de la graine de pamplemousse, le noyer noir, l’armoise (artémise), le clou de girofle, l’huile d’origan, l’ail, le thym, la graine de papaye et la graine de citrouille. De plus, Il faut toujours ajouter de bonnes bactéries ou probiotiques au programme pour encourager une flore intestinale saine (microbiote). La prévention est toujours la meilleure initiative, car un système immunitaire fort est la meilleure ligne de défense contre les agresseurs.