Hygiène de Vie et Toxicité

Il est désormais évident que la détoxication (détoxination) et l’élimination (évacuation) des déchets métaboliques sont de plus en plus essentielles afin de minimiser les effets destructeurs d’une mauvaise hygiène de vie. De nos jours, il est primordial d’être conscient des facteurs qui influencent notre état de bien-être général. Voici les cinq causes majeures contribuant à la perte de vitalité physique et à la désorganisation du fragile équilibre cellulaire constituant notre corps biologique.

1- LES TOXINES (ENDOGÈNES ET EXOGÈNES)

Il est important d’assainir au maximum ses habitudes de vie et de nettoyer régulièrement l’organisme des nombreuses toxines et des différents résidus chimiques. Les toxines peuvent être responsables de troubles divers, de la simple contre-performance à la mort. L’humain peut être victime de toxines endogènes (produites intérieurement), qu’il sécrète lui-même en situation de stress ou d’effort sportif. Sinon, elles seront du type exogène (provenant de l’extérieur). Connaître les toxines est important, car la prévention est généralement plus facile. Effectivement, de nos jours, on retrouve des contaminants partout dans l’air, dans l’eau, dans les aliments, dans les produits d’hygiène corporelle, etc. Afin de mieux comprendre les impacts de ce phénomène, je vous conseille fortement le documentaire HOMO TOXICUS.

EFFETS DES SURCHARGES NUISIBLES DANS LE CORPS PHYSIQUE

Abîme, fragilise et stresse le corps tout entier.

Épuise les réserves d’énergie électrique (anions).

Favorise l’apparition des radicaux libres (tueurs de cellules).

Contribue à un déséquilibre acido-basique (excès d’acidité).

Surcharge, endommage et dérègle les organes filtrants.

Encrasse le métabolisme et affaiblit le système immunitaire.

Intoxique le système lymphatique (collecteur de déchets).

Accélère la dégénérescence cellulaire et encourage le vieillissement prématuré.

Favorise le dysfonctionnement généralisé (maux et malaises).

Facilite la prolifération des micro-organismes nuisibles et pathogènes (parasites, champignons, levures, germes, bactéries et mucus).

Lorsque le métabolisme cellulaire s’affaisse, les problèmes apparaissent. Les multiples conséquences des maltraitances subies par l’organisme humain au quotidien ont des effets dévastateurs lorsqu’elles surpassent ses propres capacités de défense et d’adaptation. L’accumulation progressive de toxines diverses et de stress acidifiant établiront un milieu acide propice au développement des micro-organismes pathogènes (parasites, vers, champignons, levures, etc.). Cela aura pour effet de surcharger et d’épuiser le système immunitaire pour finalement occasionner divers dysfonctionnements.

Nous n’utilisons pas l’approche médicale symptomatique du corps, mais plutôt celle d’un assainissement général du terrain biologique afin qu’il soit dépourvu des surcharges indésirables qui empêchent son homéostasie (équilibre naturel). Le mieux-être est pour nous une simple absence de nuisances et de perturbations métaboliques comme la toxicité, les blocages énergétiques et les surcharges parasitaires. En s’assurant que les besoins cellulaires de base soient comblés (respirer, se nourrir, s’hydrater et éliminer ses déchets), nous créons un environnement où les cellules exécutent mieux leurs fonctions vitales.

2- LA DÉSHYDRATATION

Il est aussi primordial de fournir à votre corps une grande quantité d’eau fraîche quotidiennement afin de supporter ses mécanismes d’élimination naturels, ce qui améliorera considérablement l’intégralité des fonctions biologiques de votre organisme. Il est évident que la qualité et la pureté de l’eau sont des facteurs déterminants qui favoriseront tous les processus de détoxication métaboliques. Présentement, le système de purification d’eau qui respecte le plus nos critères de sélection est le système par gravité SANTEVIA. Si vous désirez en savoir plus sur l’importance d’une bonne hydratation, je vous suggère le livre Votre corps réclame de l’eau, écrit par le Dr Fereydoon Batmanghelidj, aux éditions Jouvence.

3- LA POLLUTION ÉLECTROMAGNÉTIQUE

Il faut savoir à quel point la pollution (smog) électromagnétique invisible est néfaste et dommageable pour l’organisme humain. Malgré le fait que cette pollution est très peu réglementée et rarement publicisée, plusieurs études indépendantes en font mention. Il ne faut pas oublier que le corps humain, lui-même un système complexe de réactions chimiques, d’influx électriques et de champs magnétiques, est aussi sujet à des variations de cet ordre. Effectivement, dans notre environnement quotidien, les sources de pollution électromagnétiques sont très nombreuses. Les plus importantes sont les réseaux de distribution électrique, les antennes relais de téléphonie, les téléphones mobiles (GSM), les téléphones sans fil (DECT), les réseaux sans fil (Wlan, Wi-Fi et Wi-Max), le Bluetooth, les dangereux compteurs électriques dits « intelligents » et les très controversés fours à micro-ondes.

4- LE MILIEU DE VIE

Il est important de connaître l’impact d’une habitation sur le bien-être des gens qui y demeurent. Les matériaux de construction, les méthodes de fabrication, la qualité de l’air intérieur et le choix de l’emplacement d’une résidence (ville ou campagne) seront considérablement à revoir dans un futur proche. L’ionisation de l’air intérieur est essentielle pour le bien-être de ses occupants.

5- LES ÉMOTIONS ET LES PENSÉES

Il est impossible de terminer cette section informative sans vous faire part des dernières découvertes concernant l’influence des pensées destructrices et des stress émotionnels sur les réseaux énergétiques du corps physique. Ces stress sont inscrits sous forme de mémoires dans le corps physique et peuvent engendrer une douleur ou une maladie. Le déséquilibre qui en résulte est toujours porteur d’un message pour la conscience et crée un blocage nuisible au bon fonctionnement des corps énergétiques et du corps physique.

L’omniprésence des contaminants toxiques chimiques dans la nourriture, l’air et l’eau, la déshydratation cellulaire, la pollution électromagnétique invisible, les milieux de vie artificiels et synthétiques ainsi que les stress énergétiques émotionnels ou mentaux dérèglent et surchargent continuellement notre organisme. Ces réalités multiples ont aussi pour conséquence d’épuiser rapidement les précieuses réserves d’ions négatifs du corps physique, favorisant ainsi une surcharge d’ions positifs nocifs et acidifiants (radicaux libres).