Découvertes Antérieures

Plusieurs décennies d’études scientifiques et de travaux de recherche ont été nécessaires pour mettre au point cette fameuse technologie de détoxication par les particules ionisées. L’idée d’alterner les charges ioniques positives (cations) et négatives (anions) durant une même session est basée sur un processus nommé « iontophorèse », une méthode curative approuvée par la FDA (Food and Drugs Administration) en 1970. L’iontophorèse est le nom scientifique désignant une approche utilisant un faible courant électrique pour stimuler le corps. Ce courant est ensuite transformé en particules ionisées qui, après avoir traversé la peau, se réassocient à des radicaux libres dans le sang, formant ainsi un nouveau composé favorable à une interaction thérapeutique.

En 2003, un prix Nobel de chimie fût attribué à deux scientifiques américains, Peter Agre et Roderick MacKinnon, pour la découverte d’un système de canaux ioniques dans les membranes cellulaires produisant des signaux électriques qui permettent l’absorption de certains éléments nutritifs et fluides à travers les parois des cellules. Cette connaissance de la structure et du fonctionnement des protéines membranaires (aquaporines) et des canaux hydriques et ioniques permet de mieux comprendre la communication entre les cellules et leur environnement par le principe d’osmose. Le potentiel membranaire et les courants ioniques déterminent l’efficacité d’un tel transfert. Ce système de canaux maintient l’équilibre entre la distribution bioélectrique des nutriments et des toxines à l’intérieur et à l’extérieur de la cellule à travers la membrane.

Un fait bien connu de nos jours est que de nombreux symptômes associés au vieillissement prématuré sont, d’une manière ou d’une autre, liés à la faible hydratation de la cellule, ce qui conduit à l’acidification de cette dernière. Le niveau variable de ces facteurs a pour effet de diminuer la capacité naturelle de la cellule à se réparer, se nettoyer et se reproduire adéquatement.

Iontophorèse :

  • Introduction d’ions dans le corps à l’aide d’un courant électrique direct.
  • Transport d’ions à travers les membranes ou les tissus organiques.
  • Technique sans douleur, stérile et non envahissante.
  • Effets positifs sur le processus de rétablissement démontrés.